COC FOOTBALL  LA COURONNE : site officiel du club de foot de LA COURONNE - footeo

Duels Défensifs 1 contre 1

Nous nous intéresserons dans cet article uniquement aux duels défensifs au sol.
Dans le football moderne, les duels ont pris une importance cruciale sur l’issue des matchs. Ils sont plus nombreux et plus engagés. Ne dit-on pas souvent que “c’est l’équipe qui remporte le plus de duels qui gagne le match ?”
Ils ont lieu sur l’ensemble du terrain car aujourd’hui toute l’équipe a un rôle défensif.
Evidemment, plus nous nous rapprochons du but à défendre, plus il est décisif de gagner les duels notamment pour le dernier défenseur (et le gardien que nous n’aborderons pas ici).
Avec la zone press, nous cherchons continuellement à pousser le porteur du ballon au duel ou à la perte du ballon (erreur –interception…).
En défense en zone, il est fréquent que les défenseurs se retrouvent au 1c1 sans couverture, même si l’on cherche à l’éviter. Les duels se jouent face au porteur, mais également face à un joueur non porteur qui va recevoir le ballon.

1- PRINCIPES GENERAUX DU 1c1.

Qualités de coordination :

Pour être efficace au duel, il faut se déplacer rapidement dans toutes les directions, être capable de se relever, de tourner…
Ces qualités se travaillent spécifiquement toute la saison, surtout chez les jeunes. Il est important de lier un entraînement au duel à des exercices de coordination (parcours…) notamment avec des jeunes joueurs. Il s’agit alors d’insister sur les appuis, les courses, la qualité du jeu de jambes.

Placement au duel :

jambes fléchies ; corps de ¾ ou de profil (jamais deface) ; poids sur l’avant des pieds (réactif) ; les bras qui équilibrent.

Moment d’intervention :

prise d’information – ne pas se jeter Dans un 1er temps, le défenseur cherche à temporiser (ralentir la vitesse de l’attaquant) en pratiquant le recul-frein. Ensuite il se tient prêt à intervenir
(interception – déviation) dès que l’attaquant fait une erreur de maîtrise du ballon (le pousse trop, le protège mal…).
Le défenseur peut aussi utiliser la feinte pour pousser l’attaquant à commettre une erreur technique. Faire un pas comme s’il allait intervenir puis reculer immédiatement, ou simuler le fait d’être dépassé sur un côté pour mieux intercepter.

Situation sur le terrain :

Loin du but → rester en opposition, recul-frein
intervenir si l’adversaire est de dos ;
Proche du but → ne pas se faire éliminer, empêcher
de tirer puis chercher à récupérer le ballon.

Orientation du porteur :

fermer l’axe – emmener le porteur sur les côtés – choisir le côté où je l’oriente par ma position (“j’ouvre la porte”)

Rester debout :

éviter au maximum de tacler ou de se jeter (situation exceptionnelle le long de la touche ou pour empêcher à tout prix un tir),car un joueur au sol est un joueur éliminé qui doit se relever.

Défendre sans faire faute :

un bon défenseur ne commet que très peu defautes. Faire faute à l’approche du but peut amener des coup francs dangereux,voire des penalties, et des cartons probables.

Repérer le pied faible de l’adversaire :

l’orienter dessus.Quand le défenseur court à côté de l’attaquant (duel à l’épaule), il doit
chercher à lui passer devant (couper sa trajectoire - contester ses
déplacements).

déc.
09:00
Gymnase de la Z.A.C
déc.
18:00
Gymnase de la Z.A.C
avr.
08:00
STADE MUNICIPAL DE LA COURONNE